Société spécialiste du débarras !

Vendre ses meubles ou l’illusion du marché des meubles d’occasion

Consommer puis jeter... un dilemme lors de la cession de ses propres meubles

Les médias se font régulièrement l'écho d’une prise de conscience chez chacun d'entre nous de cesser de "consommer vite et mal" puis … jeter. Des reportages sont régulièrement diffusés sur la vie de telle association qui recycle des objets et divers prélevés en déchetterie ou ailleurs.

De même, on regarde souvent avec curiosité cet artisan donnant une seconde vie à des meubles boudés, à la transformation d'éléments improbables initialement destinés au recyclage et qui deviennent alors des objets de décoration ou d'ameublement.

Tendance à la baisse pour vendre des meubles d’occasion

Le marché du mobilier d'occasion ne s'est jamais aussi mal porté pour les particuliers. Les meubles récents ou modernes se vendent mal, les meubles anciens n’ont plus du tout la côte et les sites de petites annonces se disputent votre attention.

Qu’il s'agisse du contenu de votre maison,de votre appartement ou d’une succession, la vente et le débarras de meubles est souvent une mission compliquée. Les meubles dont vous souhaitez vous débarrasser ayant appartenu à vos parents et aïeux ne sont plus au gout des nouvelles générations.

Cette tendance semble aussi bien concerner les meubles quelque soit l'époque récemment acquis que l'on cherche à revendre dans le cadre d'un débarras ou d’un déménagement.

La très forte décote des meubles quasi neufs mis rapidement sur le marché de l'occasion est à l'image du marché de l'automobile. Ainsi l'heureux propriétaire d'un véhicule flambant neuf accepte la décote programmée de sa récente acquisition s'il décide de la revendre au bout de 2 ou 3 ans.Ce phénomène de décote est exactement le même pour votre ameublement et décoration d' intérieur ! Voire même beaucoup plus important pour le marché du mobilier mais il est bien plus difficile à accepter pour chacun de nous.

Ce mobilier dont on souhaite se séparer a été choisi, entretenu et il a appartenu à notre espace de vie de tous les jours. Il a donc une réelle valeur affective pourtant sans rapport avec son prix réel une fois mis en vente sur le marché de l'occasion.

De plus, on oublie trop souvent que la vente de mobilier dans les grandes enseignes spécialisées relève de stratégies marketing élaborées et de techniques de mises en scène et de vente très poussées.

Ce sont ces atmosphères particulières et ces décors qui ne doivent rien au hasard et qui convaincront alors l'acheteur potentiel : le prix affiché, même s'il est élevé est justifié.

Le mobilier à débarrasser contenu dans l'habitation d'un parent récemment disparu subit la même loi du marché. Sa décote est encore plus accentuée par le phénomène des tendances et des modes , phénomène plus marqué encore depuis la fin des années 1950.

Ainsi, il n'est pas rare de constater que nos parents, grands parents, oncles et tantes avaient conservé par nécessité, par legs ou par goût la table et le buffet Henri II qui trône encore dans le logement que vous devrez vider.

Il faudra se résoudre à faire appel à entreprise de débarras pour ces éléments dont plus personne ne veut.

La liste du mobilier boudé s'allonge alors dangereusement et s'affiche sur des milliers de pages internet sans jamais trouver preneur. Le mobilier de très grandes séries industrielles des années 1960 – 1970 – 1980 connaît alors le même sort que le mobilier artisanal rustique, imposant et très peu polyvalent.

D'ailleurs qui voudrait d'un "meuble télé" façon merisier, avec tiroir masqué pour le magnétoscope grand succès des années des téléviseurs à tube cathodique ?

Installerez-vous vos visiteurs et amis dans des chauffeuses à franges en velours rose ?

Imposerez-vous à vos enfants une armoire en bois de rose de style Louis XV ?

Besoin de débarrasser votre maison, appartement, cave ou autre ? 

Ou directement par téléphone au 06 35 44 79 70

Quelles solutions pour vendre ses meubles? 

Ainsi lors du débarras d'un logement dont on a hérité à la suite du décès d'un proche, il est bien rare que l'intégralité du contenu soit conservée.

De la même façon, un déménagement est souvent l'occasion de "changer de décor " : alors que faire des éléments qui n'intégreront pas votre nouveau logis ? Quelles sont les solutions pour vendre ses meubles ? 

1. L'annonce publiée sur des sites de vente de meubles entre particuliers.

Contrairement aux idées communément admises, il n'est pas si facile de transformer une annonce … en transaction.

En premier lieu, il s'agit de désigner correctement le meuble ou l'objet à vendre : ainsi bon nombre de photos sont peu lisibles, les désignations sont incomplètes, le texte peu avenant ("pas de négociation, pas de mail, pas de , etc…")

Le rédacteur de l'annonce produit alors une désignation erronée tant sur le style du meuble mis en ligne que sur sa qualité intrinsèque .

Ainsi bien peu de meubles produits depuis la seconde moitié du 20eme siècle sont en "bois massif" : placage et mélaminé ont abondamment envahi le marché.

De plus, le marché du mobilier d'occasion subit lui aussi les fluctuations de prix liés aux phénomènes de mode. Ainsi, les cycles de vie des meubles sont souvent très courts. Trop optimiste ou trop rêveur, l'annonceur fixe le prix du meuble à un montant qui est soit sans rapport avec le prix moyen actuel soit sans rapport du tout avec la demande du moment .

Si la transaction se profile, reste le problème du rendez vous à fixer mais aussi et surtout du problème de transport : intéressé par un grand buffet bas aux couleurs contemporaines, l'acheteur potentiel muni d'un véhicule citadin… devra alors renoncer.

Votre annonce du lit superposé – mis en ligne à un prix très attractif – et qui avait reçu bon nombre d'appels pourrait finir aux encombrants car bien entendu il ne passe pas en l'état dans la cage d'escalier et exige donc d'être démonté intégralement (reste en supplément le problème du véhicule susceptible de recevoir un ou deux sommiers en 190 x 90 cm…)


2. Se tourner vers un dépôt vente proche de chez soi pour vendre ses meubles

Ayant subi ces 20 dernières années un certain dés-amour, le nombre de dépôt vente spécialisés dans la vente de biens mobiliers en France s'est de fait considérablement réduit.

Il en résulte que les acteurs encore en place deviennent logiquement exigeants sur les éléments mobiliers ou décoratifs qu'ils acceptent de mettre à la vente. Le prix affiché reste souvent plus attractif que sur les sites de vente entre particuliers et de fait la déception du vendeur / déposant est d'autant plus grande qu'il se verra imputé environ 40% sur le prix affiché initialement .

Ce prix peut d'ailleurs être revu à la baisse car dans la majorité des contrats proposés l'enseigne se donne 2 mois pour trouver un acquéreur aux biens que vous lui confier.

Les meubles - ou les objets - acceptés à la vente étant alors mis en situation , l'acheteur potentiel a ainsi tout loisir d'en apprécier la qualité, le volume et bien entendu l'aspect et l'état général.

A la différence des ventes de gré à gré entre particuliers où le paiement s'effectue au jour de la transaction, le règlement intervient sous 30 jours environ , voire plus si le délai de vente en magasin s'allonge .

Dernier problème et non des moindres, il faut trouver une solution de transport depuis l'habitation à vider jusqu'au dépôt vente.


3. Ventes aux enchères de mes meubles, objets et divers : pourquoi ne pas se lancer ?

Très en vogue depuis bientôt 10 ans , les émissions de télévision sur le thème des ventes aux enchères font découvrir de nombreux particuliers tentés par la cession de meubles et objets par ce biais.

Les "frais vendeurs" appliqués à chaque requête de vente sont volontairement sortis du sujet alors que dans la réalité d'une vraie salle de ventes aux enchères volontaires, ils représentent souvent 25 % à la charge de celui confie ses biens à la salle de vente (et idem pour l'enchérisseur).

De plus victimes de leur succès, les salles de vente deviennent très exigeantes sur la nature des biens portés à la vente qu'ils soient présentés en "vente courante " ou mieux encore sur une vente cataloguée.

Il en résulte que les grands éléments mobiliers (meubles de salon , canapés, fauteuils, etc…) sont souvent refusés (sauf modèles rares ou signés).

Les éléments décoratifs que l'on aurait souhaité voir vendus à l'unité comme le présente parfois les émissions citées ci-dessus sont en réalité regroupés en lot et présentés dans de petits cartons (appelées manettes) : le prix de vente final est parfois dérisoire mais conforme à la réalité du marché actuel.

Mis en vente aux enchères, le meuble ou objet retrouve donc son prix réel (sous la surveillance bien entendu du Commissaire-Priseur qui opère) et non celui annoncé ou attendu par son propriétaire.

Enfin, comme pour la vente en magasin spécialisé, le problème du transport reste entier : le prix de vente final obtenu peut parfois être inférieur au cout du transport…


4. Faire appel à un professionnel du débarras : une solution globale 

Si l'appel à un professionnel du débarras se fait parfois en dernier recours, il présente aussi des avantages.

Ainsi qu'il s'agisse d'un déménagement ou d'une succession, la Société de débarras s'engage en principe contractuellement à faire place nette , service qu'il est impossible d'obtenir en optant pour les solutions citées dans les paragraphes ci-dessus.

Si l'issue financière peut paraitre au final moins favorable pour le demandeur, en optant pour cette solution, on se trouve aussi  libéré des contraintes inhérentes à l'évacuation des meubles hors d'usage ou invendables (et ils sont malheureusement nombreux désormais !) , du tri ce qui devra aussi être mis en déchetterie (verre, plastique, ferraille, etc…).


Quelles solutions pour débarrasser une maison ou un appartement dont vous avez la charge?

Comment procéder pour que le débarras de l'habitation dont vous avez la charge ne devienne pas un ruineux effort tant physique que financier?

En premier lieu, attachez à vous à ne conserver que les éléments (meubles, bibelots, vaisselle, etc…) qui vous tiennent vraiment à cœur.

Ainsi, il est plus cohérent de prélever un peu de vaisselle (celle qui vous plaît !) dans le buffet du salon et laisser son contenu non désiré en l'état. Le linge de maison que vous souhaitez conserver sera retiré des armoires de chambre mais ne jetez pas le reste : laissez le tel qu'il a été rangé .

Ainsi le meuble sera toujours plus présentable partiellement garni que vide et côtoyant des sacs poubelle remplis du contenu que personne n'a voulu.

En second lieu , ne garnissez pas le logement de sacs poubelle que vous avez-vous-même rempli car n'oubliez pas que :

  1. Une entreprise de débarras sait trier et valoriser le contenu résiduel qu'il lui est présenté
  2. Jeter un fort lot de sacs poubelle (qui seront sans doute ré-ouverts un par un) a un coût qui vous sera alors immanquablement facturé

S'il s'agit d'un débarras suite à une succession, il convient souvent de remercier la famille et amis qui vous ont accompagné dans cette épreuve.

Alors, vendre des meubles ou faire appel à une entreprise de débarras?

En effet, même si la tentation reste grande de vendre les quelques éléments "valorisables" – en utilisant par exemple des sites comme Leboncoin, nous vous conseillons de faire appel à un professionnel du débarras.

Le marché des meubles d’occasion est à l’arrêt, vendre quelques meubles ne fera que baisser la valeur globale de votre maison ou appartement à vider.

  1. Faites directement appel à un professionnel pour lui demander une estimation du contenu résiduel
  2. Trouvez ensemble un équilibre financier juste pour les 2 parties contractantes
  3. n'oubliez pas que les éléments les plus volumineux restant à débarrasser (meubles et grands agencements notamment ) seront la base d'un devis de débarras forcément facturé : rendez ces agencements les plus désirables possibles en les maintenant garnis 
  4. Enfin et surtout : ne jetez rien (et plus encore ce qui a vos yeux n'a aucune valeur !) 


Si l’article vous a aidé à y voir plus clair n’hésitez pas à le partager !

Article rédigé par Patrick Hilf

D'autres articles intéressants !

Comment vider une maison après un décès? 

Lire l'article

Comment débarrasser un appartement dans Paris ? 

Lire l'article

Courants de peinture à découvrir pour comprendre l'histoire

Lire l'article